ELMS – Greaves Motorsport zatytułowane w Estoril

Si la victoire lors de la dernière manche de l'ELMS 2015 est revenue à la Oreca 05 du Thiriet by TDS Racing, Gary Hirsch, Jon Lancaster et Bjorn Wirdheim (Greaves Motorsport) empochent le titre.

opublikowany 18/10/2015 à 18:34

Pierre Tassel

0 Zobacz komentarze)

ELMS – Greaves Motorsport zatytułowane w Estoril

Les 4 Heures d’Estoril, finale de Europejski Le Mans Serie, ont consacré le Greaves Motorsport de Bjorn Wirdheim, Jon Lancaster et Gary Hirsch. Les pensionnaires de la Gibson 015S-Nissan n°41 sont passés au travers des conditions météo changeantes au Portugal, et qui ont notamment piégé leurs rivaux du JOTA Sport, Simon Dolan partant à la faute sous la pluie, et perdant un temps précieux dans la mésaventure.

Malgré une pénalité en qualifications, entraînant un départ depuis la dernière place des LM P2, puis un stop&go en fin de course, la deuxième place du trio Lancaster ? Wirdheim ? Hirsch suffit à assurer le titre.

Le Thiriet przez TDS Racing était intouchable ce dimanche, avec un succès net de l’équipage de la Oreca 05-Nissan n°46, Pierre Thiriet, Ludovic Badey et Mikołaj Lapierre venu remplacer Tristan Gommendy, parti défendre les intérêts de Eurasia Motorsport en Asian Le Mans Series. Le podium final est complété par la BR 01 n°21 d’AF Racing, de Aleshin ? Ladygin ? Shaytar.

En LM P3, les titres étaient déjà attribués, et le Team LNT a conclu sur une nouvelle victoire avec la Ginetta-Nissan n°2 de Gaëtan Paletou et Michael Simpson. La Ligier JS P3 du Graff Racing, qui débutait dans la discipline, prend une belle deuxième place avec Eric Trouillet, Garry Findlay et Thomas Accary.

Le Team Marc VDS a également célébré jego ostatni wyścig w sportach motorowych de la meilleure des manières en s’adjugeant la catégorie GTE, avec Andy Priaulx, Henry Hassid et Jesse Krohn. L’Aston Martin Vantage n°99 de MacDowall ? Howard ? Adam et la Porsche 911 RSR n°86 de Wainwright ? Carroll ? Keen complètent le podium. Le titre revient en revanche à Formula Racing et à l’équipage de la Ferrari 458 Italia nr 60 z Johnny Laursen, Mikkel Mac et Andrea Rizzoli.

En GTC, le Wyścigi TDS ne s’est pas imposé mais la deuxième place de Dino Lunardi, Eric Dermont et Franck Perera suffit à assurer le titre. L’épreuve lusitanienne a souri à AF Corse et à la Ferrari 458 Italia n°63 de Marco Cioci – Giorgio Roda – Ilya Melnikov.

Retrouvez le compte-rendu complet de la finale portugaise de l’WIĄZY, w numerze 2034 AUTOhebdo, który będzie dostępny jutro wieczorem w wersji cyfrowej, a w kioskach od tej środy.

0 Zobacz komentarze)

Aby przeczytać także

komentarze

*Przestrzeń zarezerwowana dla zalogowanych użytkowników. Proszę vous connecter aby móc odpowiedzieć lub opublikować komentarz!

0 Uwagi)

Aby napisać komentarz